Istanbul – Préparations & Informations Générales


Période de notre visite

Nous avons visité Istanbul pendant 4 jours : du 09/09/2016 au 13/09/2016

Notre hébergement

Hôtel : Serene Hotel
Adresse : Asmalı Mescit, Tütüncü Çk. No:4, 34430 Beyoğlu İstanbul
4 nuits, du 09/09/2016 au 13/09/2016
Prix : 97 €
Réservé avec Booking.com

L’hôtel où nous avons résidé, bénéficie d’un emplacement stratégique (quartier Beyoğlu ) dans l’un des quartiers les plus touristiques d’Istanbul.

Position de notre hébergement : 41°02’01.1″N 28°58’36.3″E

La chambre est assez spacieuse, propre, avec une literie confortable. Avec ce prix et ce standing, on est ravis 🙂

Serene Hotel
Serene Hotel

En plus, dans la petite ruelle qui mène à notre hébergement, il y a un petit bar sympa avec une ambiance « Live Music » : Campİstanbul. Idéal pour les fins de soirée 🙂

Campİstanbul

Transport depuis et vers l’aéroport

Lors de notre visite, l’aéroport principal était « Aéroport international Atatürk » qui a été remplacé depuis, par « Aéroport d’Istanbul : İstanbul Havalimanı »

Nous avons eu l’occasion de voir le nouvel aéroport lors d’une escale pour un voyage à Bali : Il est gigantesque et se situe à 70 km du centre-ville

Les compagnies “Havaist”, “IETT” et “Istanbul Seyahat” offrent des services de transports en commun. Cela dépend de votre destination dans le centre d’Istanbul et de vos horaires de vol

Se déplacer à Istanbul

Pour utiliser l’ensemble des transports en commun à Istanbul (bateaux, métros, autobus, tramways, funiculaires) il faudra vous munir d’une carte magnétique (IstanbulKart). Vous la trouverez dans les petits kiosques à proximité de toutes les stations de métro, des embarcadères, et aussi des gares routières. Elle coûte 6TL, il vous faudra ensuite la charger (2.15TL par trajet). Lors de votre départ vous pourrez la rendre et ainsi récupérer les 6TL. Vous l’alimenterez de la somme que vous souhaitez. Cette carte n’est pas nominative, elle peut être utilisée par plusieurs personnes à la fois.

Istanbulkart
Carte des transports

Tramway Moderne :
Dans la partie européenne de la ville, 2 lignes :
T1 au départ de Kabataş permet de se rendre facilement à Sultanahmet,
T4 qui remonte vers le nord-ouest de la ville
Il fonctionne de 6h à 23h. Il est très propre et climatisé

Le tramway historique :
Ne manquez pas ce tramway, c’est une attraction en soi : Il ressemble au tramway des vieux films. Il descend la rue Istiklal depuis la place de Taksim jusqu’à Tünel

Le tramway historique

Le funiculaire : Karaköy-Tünel (T)
Permet de se rendre rapidement en bas de la rue d’Istiklal et évite de monter les pentes pour aller à Galata.

Le métro :
Il est ouvert de 6h15 à minuit, il y a actuellement deux lignes sur la rive européenne mais non connectées. Il y a également une ligne sur la rive Asiatique

Les autobus :
Plus de 400 lignes de bus, la majorité fonctionnent jusqu’à minuit, d’autres toute la nuit. A l’exception du quartier de Sultanahmet (accessible par tramway) les bus desservent toute la ville

Les bateaux :
Ils permettent de passer de l’Europe à l’Asie et font partie du réseau de transport en commun, tout comme le tramway… Ils font gagner un temps fou car les ponts traversant le Bosphore sont constamment embouteillés. Les principaux embarcadères sur la rive européenne sont Eminonu, Kabatas et Besiktas et sur la rive asiatique Uskudar et Kadikoy. Depuis Eminonu et Kadikoy

Dolmus (dolmouche) :
Ce sont des taxis collectifs qui fonctionnent 24h/24. C’est un moyen de transport rapide et économique très utilisé dans toute la Turquie. Ils effectuent un trajet précis, ils partent lorsqu’ils sont pleins (ce sont des mini bus de couleur jaune de 8 passagers), sur le chemin vous pouvez descendre où vous le souhaitez.

L’argent

La devise de la Turquie est la « Livre turque » (TRY). En Septembre 2016, lors de notre visite, 1€ équivalait 3.3 TRY (en Décembre 2019 : 1€ = 6.4 TRY). Vu que les taux de la Livre ne sont pas du tout stables il faut regarder les taux de changes du moment.

Petit conseil (comme presque pour tous les pays), le taux diffère d’un bureau de change à un autre. Le moins favorable, est celui des bureaux de l’aéroport. Faites le change à l’aéroport d’une petite somme juste de quoi atteindre le centre-ville, où les bureaux de changes sont partout.