Jour 06 : 02/09/2019 : Ubud – Rafting – Monkey Forest


Nous prenons le petit déjeuner à notre hôtel au bord d’une petite piscine (inclus dans le prix de la chambre).

Cadre du petit déjeuner
La formule de petit déjeuner proposée

A 09h00, le chauffeur envoyé par la compagnie de Rafting vient nous chercher et nous conduit vers « Toekad Rafting » (Jl. Raya Kedewatan). Le transfert aller/retour vers le site du Rafting est inclus dans les 25$/personne qu’on a payé la veille.

Chemin depuis l’hôtel vers la compagnie de Rafting
Rafting Ayung River

On arrive vers 09h30 au club de Rafting. Il y a des casiers à disposition : il faut tout laisser à part, éventuellement, un téléphone pour prendre des photos. Il faut s’assurer qu’ils vous fournissent une pochette étanche pour téléphone si vous n’en avez pas une, sinon oubliez le téléphone : Il va prendre la flotte. On nous équipe avec des casques, gilets de sauvetages et pagayes. Puis, on embarque à bord d’un petit van (par groupe de 6 personnes). C’est parti vers le point de départ du Rafting. Il faut compter environ 10 minutes de trajet.

Vers 10h00, on est déposés dans les champs qu’on doit traverser, descendre des marches avant d’arriver au point de départ. Le décor est magnifique : de la verdure partout. On n’ose même pas imaginer le même endroit lors de la saison de pluie. Au bout de 15 minutes on arrive, on attend notre tour : l’excitation est à son comble.

On commence vers 10h30. On est 7 personnes sur l’embarcation : nous, un couple de russes, un couple de chinois et un moniteur qui se met à l’arrière. Il nous explique que c’est lui qui va diriger le raft, et qu’il va nous donner 3 types d’instructions tout le long de la descente : Pagayer à l’avant, à l’arrière ou s’arrêter de pagayer. C’est parti 🙂
Premier rapide, premier souci. Le raft se bloque entre 2 gros rochers. On doit descendre en faisant attention à ne pas se faire emporter par le courant et c’est loin d’être évident. Le moniteur débloque le raft. On prend consciences des risques et de l’importance d’appliquer les instructions à la lettre. Plus de peur que de mal, c’est reparti 🙂
On enchaîne les rapides et les parties calmes de la rivière Ayung sans incident cette fois. La vue est à couper le souffle. Un mélange d’adrénaline et d’émerveillement. C’est une expérience qu’on recommande vivement. Nous avons choisi la rivière Ayung qui est moins difficile que Telaga Waja. On n’a pas été déçu.
On a fait 2 pauses sur le trajet, la première à côté d’une petite cascade. La deuxième pour se désaltérer. Vous pouvez acheter des boissons même si vous avez laissé l’argent dans le casier : il est possible de payer après.

2 heures et 7 km après, on arrive à 12h30 à la fin du parcours, tout en bas du club de Rafting. Maintenant, c’est la partie la moins drôle : il faut remonter 300 marches avec les casques, pagayes et gilet.
On arrive enfin, on rend les équipements, récupère nos affaires, direction les douches. Vers 13h00, on nous dirige vers le buffet pour le déjeuner : tout est inclus dans le prix payé la veille.
On est satisfait de la qualité du buffet : riz (Nasi), nouilles (Mie), poulets (Ayam), salades, pain, pommes de terre… Pour les boissons, il faudra payer à part ( Pour une Bintang : 30.000Rp / 2€ ).

Déjeuner après le Rafting

Le chauffeur vient nous chercher pour nous ramener à l’hôtel, on lui demande de nous déposer à mi-chemin à « Campuhan Ridge Walk »

Du Rafting vers Campuhan Ridge Walk

C’est un circuit de randonnée dans une colline verdoyante. Vu notre état de fatigue, on décide d’abandonner et d’utiliser le peu de force qui nous reste pour retourner à pieds vers l’hôtel.

Campuhan Ridge Walk

On remonte la rue principale : « Jl.Raya Ubud » jusqu’à notre Guest House en passant par le « Saraswati Temple » et « Ubud Palace ».

L’entrée est gratuite pour les 2 monuments. On prend quelques photos puis, direction Yuni’s House pour se reposer un peu.

Vers 15h30, on se dirige vers la « Sacred Monkey Forest » (Forêt des singes).

Chemin vers la Forêt des singes

On traverse le Street Market (Jl.Karna)

En descendant la rue Jl. Monkey Forest, on trouve un bureau de change avec un taux intéressant : Attention les arnaques, on a essayé de nous rouler mais on était bien attentifs. Il faut garder en tête le montant que vous voulez échanger en €, calculer ce que ça fait en Roupies et ne quitter le bureau que si le compte est bon. Les arnaques sont très fréquentes, et vu l’inflation de la monnaie indonésienne, on essaie toujours de vous filer 50.000 Rp au lieu de 500.000 Rp (la différence est de 30€ mine de rien) : Attention au zéros.
On arrive vers 16h00 à la « Monkey Forest ». Comme on a lu partout, c’est un lieu touristique mais on aime bien. On peut y passer 1 heure ou 2 sans regretter. On a payé 80.000 Rp/personne (5,5€).
Les singes sont partout et se comportent en vrais bandits 😀 . L’un d’eux a piqué un biberon à une famille et commence à les narguer. Un garde de la forêt arrive et commence à lui lancer des graines de maïs pour l’appâter. Une fois à ses pieds, il fait semblant de vouloir le taper, le singe se sauve en lâchant le biberon : tout un spectacle.
On avait vu partout sur les réseaux sociaux, des selfies qui semblaient être pris par un singe. La technique est simple : trouver un guide local, lui demander de vous faire le « Monkey Selfie ». Le garde vous prend en photo en donnant un grain de maïs au singe juste devant l’appareil photo du téléphone. Au moment de tendre la main pour récupérer le grain, le guide prend la photo avec main tendue du singe : voilà 🙂

Ubud Monkey Forest

Il est presque 18h00 et le parc va bientôt fermer. On revient vers l’hôtel en repassant par le Street Market. On y trouve une boutique à café (Balistar coffee), certes touristique, mais le café y est très bon, le décor aussi. Entre 20.000 et 50.000Rp pour un café (1,3€ – 3,3€). Il y a même un Luwak (Civette) vivant dans la boutique.

Balistar coffee
Luwak

On revient à l’hôtel pour se reposer un peu avant d’aller à nouveau à « Warung Citta Ovest Pizza & Pasta ». Cette fois, On a eu droit à des Pizzas, c’est succulent.